Le secteur du textile et de l’habillement en est l’une des principales illustrations : selon une étude de l’Institut français de la mode (www.ifmparis.fr), le marché a perdu 15% de sa valeur entre 2007 et 2017 ! Et si les Français consomment moins, c’est « par souci écologique » pour 40% d’entre eux…

L’idée de la sobriété s’impose dans les esprits, et notamment chez les plus jeunes, soucieux de l’environnement : seule une réduction de la consommation pourra permettre de relever le défi écologique.

Une analyse partagée par le site The Conversation France, qui dénonce l’illusion du « tout-recylage » et les limites de l’économie circulaire, et défend la nécessité d’une nouvelle sobriété dans les modes de vie :

https://theconversation.com/pourquoi-leconomie-circulaire-ne-doit-pas-remplacer-la-sobriete-119021.

À ces consommateurs soucieux de sobriété, il va falloir apprendre à s’adresser…

Cet article a été rédigé par Econovo. Pour recevoir un condensé périodique de nos articles, vous pouvez vous inscrire à la newsletter Econovo ici.