Le transport est la première source d’émission de gaz à effet de serre en France dont 52 % est dû au véhicule particulier. La disparité régionale d’offres de transport entraîne une dépendance à l’utilisation du véhicule fonctionnant au pétrole, coûteux et à fort bilan carbone. La technologie et l’innovation offrent de nouvelles perspectives de déplacement et révolutionnent les pratiques amenant à une mobilité durable. 

La tendance « vélotaf » s’est accrue à la sortie du premier confinement poussée par plusieurs facteurs tels que le risque sanitaire, le confort, les nuisances sonores, la lutte contre le changement climatique … Cet essor a été accentué par les politiques publiques : « Coup de pouce vélo », forfait mobilité durable, la mise en place de « corona piste » dans de nombreuses villes etc. Le secteur privé suit cette inspiration en proposant des solutions d’accompagnement comme des forfaits vélib’ dégressifs par nombre de collaborateurs, formule « vélo de fonction ». Ce mouvement est valorisé par les services de l’état qui en partenariat avec la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (= FUB) a édifié le label « Employeur pro-vélo », qui permet notamment l’obtention d’aides financières à cette transition de mobilité.

La trottinette est également un moyen appréciée, récemment installée dans la communauté de Saint-Quentin-en-Yvelines, pôle universitaire et économique de l’ouest-Parisien, à travers un fonctionnement type vélib’ et en partenariat avec les commerçants qui prennent en charge le rechargement des batteries amovibles. Ces impulsions portent le projet « ville du quart d’heure » consistant à optimiser l’espace pour permettre l’accès à tous les besoins vitaux, loisirs compris, à moins de quinze minutes à pied ou cinq minutes à vélo de son domicile.

Le forfait mobilité durable, exprimé plus haut, a été créé par la loi LOM. Il fonctionne sur le principe du remboursement de l’abonnement aux transports en commun. L’entreprise prend en charge 50% du coût de transport, exonéré d’impôt, à hauteur de 500€ par an. Il est cumulable avec le forfait de transports en commun. Pour plus d’information : https://www.ecologie.gouv.fr/loi-dorientation-des-mobilites#scroll-nav__1. Des solutions ont été créées pour l’optimiser tel qu’un logiciel de gestion fonctionnant sur le principe des cartes de ticket restaurant. 

La mobilité durable s’ancre dans un contexte plus large que le respect de l’environnement en permettant, par des actions quotidiennes, de répondre aux objectifs du développement durable établis par l’Organisation des Nations Unies pour l’horizon 2030. En complément des économies réalisées, de la protection de notre planète, du bien-être individuel, ces actions permettent d’aller vers une société durable.

Partagez cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Inscrivez-vous à notre Newsletter